Boutique de
Marsa Editions

ESPACE ALGERIE

27 rue de Rochechouart
75009 Paris. France


Vente directe des ouvrages et revues, expositions, animations.
Ouverte les jeudi, vendredi, samedi de 14h à 19h, ou sur Rendez-vous

 

Responsable de la rédaction
Marie Virolle
Adresse postale

103 boulevard MACDONALD
Paris 75019 - France
Téléphone

+ 33 6 88 95 36 66
Adresse électronique
marsa@free.fr

Avec le soutien de:


 

 

 

Les mots et les couleurs

par Jean Pélégri
Algérie Littérature Action N° 67

J’ai connu Louis Bénisti sur le tard, dans les dernières années de l’Algérie française, mais, dès que nous nous sommes rencontrés, nous avons très vite rattrapé le temps perdu. Nous nous écrivions, nous nous téléphonions souvent, j’admirais ses tableaux, ses sculptures, et j’ai tous les jours en face de mon bureau, à hauteur des yeux l’un de ses derniers tableaux où les couleurs remplacent le dessin et qui représente un coin de la Casbah.

D’autres diront mieux que moi ses éminentes qualités de peintre et de sculpteur. Il a vécu près de soixante-dix ans en Alger. Il en connaissait toutes les rues, toutes les places, les demeures d’autrefois par la suite démolies et les sentiers ombragés qui menaient vers les collines et les hauteurs de la ville. Aussi est-il sans doute le peintre le plus intime d’Alger. Il raconte sa vie, de l’enfance au grand âge, par les thèmes et les couleurs de ses tableaux.

Lire la suite...

 

Calligraphie et modernité

Mohammed KhaddaPar Mohammed Khadda
Algérie Littérature Action N° 55 - 56

(… ) Après la première guerre mondiale, il y eut comme chacun sait, une véritable renaissance (nahda) du mouvement culturel arabe. Intenses bouillonnements qui furent les indices annonciateurs des luttes de libération dans le Machreq et le Maghreb et qui aboutiront à l'effondrement des empires coloniaux.

Les peuples recouvrant leurs indépendances (que ce soit en Asie, en Afrique ou ailleurs dans le monde) réaffirment leurs identités nationales et culturelles qui furent outrageusement niées. Etape obligée d'un (ré)enracinement, exhibition des vestiges d'une culture qui fut florissante et que la décadence et l'occupant avaient laminée.

Lire la suite...

 

Raouf Brahmia: L e désordre poétique des choses

Par Amin Zaoui*
Algérie Littérature Action N° 57 - 58

La forêt des couleurs pousse dans le noir…

Ainsi Raouf Brahmia, dans son atelier, simple comme lui, une caverne labyrinthique, perplexe, l’esprit chargé d’images, essaie, avec une poignée de mots purs, de nous faire entrer dans ce continent humain de terres pleines de traces, de fractures, de cris, de joies, d’odeurs et aussi d’un pays assassiné, l’Algérie.

Raouf est peintre, contaminé par la fièvre des couleurs et le vertige des formes, avec la force et le pouvoir d’élargir et de soulever un peu plus le ciel, qui ne cesse de nous menacer de nous tomber sur la tête, de rendre les mers sucrées. Tel est le monde de Raouf : une fenêtre, un rideau…

Lire la suite...

 

Kamel Yahiaoui: Corpeinture

par Nourredine Saadi
Algérie Littérature Action N° 73 - 74

Il y a chez Kamel Yahiaoui un paradoxal alliage de force et de fragilité — quelque chose de primitif — par quoi l’oeuvre ressemble à l’homme. C’est bien sûr particulièrement évident dans les autoportraits. Mais à bien regarder, on retrouve cette marque dans la plupart de ses tableaux, tant on y ressent toujours de l’enfance : doigts écartés de la paume, points sur la toile comme pour éloigner les terreurs qui devaient peupler ses nuits enfantines à la Kasbah; pieds foulant, écrasant matières et supports — toile, carton, bois, ferrailles, serpillières, surfaces lisses ou grumeleuses — comme on piétinerait de rage la peinture qui vous résiste ou comme la colère noue la gorge, l’impossibilité du cri; formes puissantes — humaines, animales, sorties des mythes, telle sa « vache des orphelins », ou du Coran — mais qui semblent estompées, mouillées de larmes, signes, traces, souvenir, effacés tels des visages ou des paysages qu’on ne peut plus décrire… l’humour d’être, quoi!

Lire la suite...

 

Sedjal Moustafa Sadek: Insaisissable

Par Danielle Bellini
Algérie Littérature Action N° 69

“Tu reconnaîtras mon appartement à la petite étoile collée sur la porte.”
Paris, Clichy. C’est simple.
Il faut monter un escalier et trouver la porte avec la petite étoile.
Un coup de sonnette. La porte s’ouvre.
On bascule dans un autre monde.
Étoile c’est le nom de Nedjma, Nedjma c’est aussi l’Algérie,
Une Algérie rêvée, une Algérie promise.

Lire la suite...

 

Pour commander les ouvrages, il faut passer un mail à marsa@free.fr



ISSN : 1270-9131