Boutique de
Marsa Editions

ESPACE ALGERIE

27 rue de Rochechouart
75009 Paris. France


Vente directe des ouvrages et revues, expositions, animations.
Ouverte les jeudi, vendredi, samedi de 14h à 19h, ou sur Rendez-vous

 

Responsable de la rédaction
Marie Virolle
Adresse postale

103 boulevard MACDONALD
Paris 75019 - France
Téléphone

+ 33 6 88 95 36 66
Adresse électronique
marsa@free.fr

Avec le soutien de:


 

 

 

Mokhtar Djaafer: Une peinture du terroir

Par Hamid Tibouchi
Algérie Littérature Action N° 12 - 13

A fréquenter la peinture de Djaafer, une certitude prend forme, progressivement, s’enracine en nous aussi sûrement qu’un olivier sur un piton rocheux: nous sommes en présence d’une peinture du terroir.

Non pas que ses oeuvres soient imprégnées d’un quelconque régionnalisme, ni qu’elles perpétuent une tradition picturale locale. En ce sens, il nous semble, au contraire, que Djaafer ne doit rien à personne, sinon aux femmes kabyles des Ouadhias et de Maatka et à leurs peintures murales d’intérieurs, et à ceux plus lointains qui gravèrent les somptueuses fresques du Tassili.

A l’opposé de bon nombre de peintres maghrébins, ce qui intéresse Djaafer, ce ne sont ni l’attrait du signe exhumé, remis au goût du jour, exhibé comme marque d’authenticité, ni la couleur locale tape-à-l’oeil, ni la forme artisanale fignolée, léchée jusqu’à l’usure. Ce qui préoccupe Djaafer au premier chef, c’est la nature du sol, ce sont les accidents du terrain, c’est l’essence même de cette terre “considérée du point de vue de ses aptitudes agricoles”. Oui, c’est en ce sens que nous pouvons affirmer que les travaux de Djaafer ont un goût du terroir, un goût particulier tenant à la nature de cette terre où poussent indifféremment la vigne, le figuier, le palmier, le roncier, la fable et le mythe. Si, après coup, de sous ces multiples ravines, de derrière ces roides escarpements, d’entre ces sèches craquelures, surgissent, symboliques, un visage austère, une bouche en forme de barreaux de prison, une fibule de femme berbère ou un silo à grain, rien d’étonnant à cela : ces formes du terroir, le peintre les a lentement intériorisées depuis l’enfance.

Elles viennent naturellement soutenir une texture, charpenter une matière qui est l’objet même du tableau. Une matière vécue, contenue, pensée, et recréée ensuite patiemment, à la manière d’un alchimiste, suivant une technique élaborée propre à l’artiste, où sont mis en oeuvre des matériaux aussi divers et inattendus que la fibre de verre, le mastic, le ciment, le plâtre et le sable. C’est tout cela qui fait l’originalité de la démarche de Djaafer. Cela aussi qui lui confère d’emblée son authenticité et son universalité.

Pour commander les ouvrages, il faut passer un mail à marsa@free.fr



ISSN : 1270-9131