Boutique de
Marsa Editions

ESPACE ALGERIE

27 rue de Rochechouart
75009 Paris. France


Vente directe des ouvrages et revues, expositions, animations.
Ouverte les jeudi, vendredi, samedi de 14h à 19h, ou sur Rendez-vous

 

Responsable de la rédaction
Marie Virolle
Adresse postale

103 boulevard MACDONALD
Paris 75019 - France
Téléphone

+ 33 6 88 95 36 66
Adresse électronique
marsa@free.fr

Avec le soutien de:


 

 

 

Malek Haddad, entre l'exil de la langue et l'exil du silence

par Mehana Amrani *
Algérie Littérature Action N° 26

Le philosophe mystique musulman, Ibn Arabi, devançant, de plusieurs siècles, la critique moderne, situait déjà au XIIème siècle, l'écriture dans le domaine du charnel, en écrivant : “Sache, que Dieu te préserve, qu'entre l'écrivant et l'écrit, il se produit une opération d'ordre sexuel. C'est ainsi que la plume qui incise le papier, et l'encre qui l'imprègne, jouent le même rôle que la semence mâle qui éclabousse les entrailles de la femelle et les pénètre profondément pour y laisser les marques et les traces du divin”1.

Écrivain, c'est dans sa chair que Malek Haddad aurait souffert, lui qui a pris la décision d'habiter le mutisme dès l'accession du pays à l'indépendance.

En effet, toute l'œuvre poétique et romanesque de Malek Haddad est écrite avant l'indépendance. En cela, il se singularise des écrivains algériens de sa génération qui ont poursuivi, après l'indépendance, des itinéraires littéraires entamés sous la colonisation Or, une lettre de l'auteur, datée du 27 juillet 1966 de Constantine, et qui a été retrouvée récemment dans le tiroir d'une vieille armoire à Constantine, vient témoigner rétrospectivement, 16 ans2 après sa mort, que Malek Haddad est bien revenu sur sa décision de cesser d'écrire. A juste titre, Jamel Ali Khodja écrit que cette lettre “revêt ici la valeur d'un document inestimable”3, parce que Malek Haddad y fait part de son projet, d'ailleurs entamé, d'écrire un nouveau roman : son cinquième, s'il avait été mené à terme. A sa correspondante 4, l'écrivain confie : “J'ai commencé mon roman, je m'y installe, je m'y vautre, je m'y plonge. Je le connais par coeur dans ses grandes lignes, dans son esprit, dans son âme.

Lire la suite...

 

Pour commander les ouvrages, il faut passer un mail à marsa@free.fr



ISSN : 1270-9131