Boutique de
Marsa Editions

ESPACE ALGERIE

27 rue de Rochechouart
75009 Paris. France


Vente directe des ouvrages et revues, expositions, animations.
Ouverte les jeudi, vendredi, samedi de 14h à 19h, ou sur Rendez-vous

 

Responsable de la rédaction
Marie Virolle
Adresse postale

103 boulevard MACDONALD
Paris 75019 - France
Téléphone

+ 33 6 88 95 36 66
Adresse électronique
marsa@free.fr

Avec le soutien de:


 

 

 

“ On choisit pas sa mère ” ou “ Portrait d’un homme drapé devant un paysage de sable, de mer et de soleil ” : Souvenirs sur Albert Camus

Albert CamusPar  Jean-Pierre Benisti *
Algérie Littéraure Action N° 67

Notre tâche est de réhabiliter la Méditerranée…Un mouvement de jeunesse et de passion pour l’homme et ses oeuvres est né sur nos rivages. De Florence à Barcelone, de Marseille à Alger, tout un peuple grouillant et fraternel nous donne les leçons essentielles de notre vie. Albert Camus (Extrait du prospectus de présentation de la revue Rivages, 1939).

La voix insinuante de Clamence n’a pas fini de chuchoter et de souffler sur l’immense bénitier où baigne notre siècle. Les brumes du Zuiderzee flottent sur le Chenoua comme sur les forêts d’Amazonie. Il n’est plus de terre vierge du pêché. O coeur grec, où est ton innocence? Où ta sérénité? Mais, furent-elles jamais? Roger Quillot (La mer et les prisons, Gallimard, collection “ Les Essais ”, Paris, 1970)

Lire la suite...

 

Le conteur dans la cité *

Rabah BelamriPar Rabah Belamri
Algérie Littérature Action N° 15 – 16

Le retour du conte dans la cité, amorcé dans les années 70 en même temps que le mouvement écologique, est pour les uns une occasion de renouer avec une parole authentique — simple, chargée de mémoire et de poésie -, pour les autres un jeu, un comportement volontariste pour adhérer à une mode.

Si le conte connaît un regain certain, ce n’est pas au sein de la famille, son cadre naturel, qu’il retourne — d’ailleurs pourrait-il rivaliser avec le poste de télévision? — , mais il s’installe dans l’espace public et y apparaît rapidement comme une pratique culturelle, reconnue et encouragée. Le conteur, lui aussi, subit une mutation. Dire des contes devient une activité rémunérée, exercée à temps complet ou partiel, nécessitant la mobilité et requérant des qualités d’adaptation à des publics toujours différents.

Lire la suite...

 

Parfois l’échancrure d’une chanson

Anouar BenmalekPar Anouar Benmalek*
Algérie Littérature Action N° 12 - 13

Parfois l’échancrure d’une chanson que tu pressais entre tes paumes une lame placée sous mes pleurs me faisaient prendre le chemin imprévisible d’une branche J’ouvrais les yeux et je n’arrivais plus à croire en la beauté impardonnable du monde à son sillon dans ma main à ses figures de Barbarie La peur ne m’a plus quitté de ne jamais comprendre de passer à côté de ces séquoias désemparés qu’on emmenait humiliés se noyer par-delà les isthmes d’ignorer jusqu’à l’aiguille de douleur qui enivrait sans rémission la danseuse et sa lente perfection Je voyais ce coeur à travers la hache ayant vécu et finalement ne l’ayant pas

Te souviens-tu quand je t’aimais et que tu m’aimais des soifs qui nous animaient Sous l’huître du jour nous en avions pourtant convenu L’ortie du sable était brûlante et la rosée nous écrasait Tu avais le goût d’un ventre andalou qu’une minute de Guernica n’a pas encore terni La nuit dans notre coquille défaite où ta présence était nos draps tu me faisais en riant un collier des castagnettes de sommeil

Lire la suite...

 

Pour commander les ouvrages, il faut passer un mail à marsa@free.fr



ISSN : 1270-9131