Boutique de
Marsa Editions

ESPACE ALGERIE

27 rue de Rochechouart
75009 Paris. France


Vente directe des ouvrages et revues, expositions, animations.
Ouverte les jeudi, vendredi, samedi de 14h à 19h, ou sur Rendez-vous

 

Responsable de la rédaction
Marie Virolle
Adresse postale

103 boulevard MACDONALD
Paris 75019 - France
Téléphone

+ 33 6 88 95 36 66
Adresse électronique
marsa@free.fr

Avec le soutien de:


 

 

 

2013 Sept - Dec: René Sintès - Feraoun: L’or du temps

Marie VirollePrésentation du Numéro 173 - 176

Un peintre algérien magistral à redécouvrir : René Sintès (1933-1962), un grand écrivain devenu «classique», à relire, encore et encore : Mouloud Feraoun (1913-1962), tous deux réunis dans ce numéro si particulier d’Algérie Littérature / Action où grondent et rougeoient les échos du « brasier algérois » qui leur coûta la vie en 1962, de part et d’autre du cessez-le-feu.

Tous deux issus, à vingt ans d’écart, de l’Ecole Normale d’Instituteurs de Bouzaréah, tous deux — chacun à sa manière — humanistes, profondément attachés à leur pays et porteurs de valeurs universelles plaçant la vie humaine et la liberté de conscience au-dessus de tout. Ils ont intensément souhaité la paix pour la terre algérienne, sur laquelle ils sont restés jusqu’au bout, dans les affres de la violence, souffrant « toute la souffrance des hommes », cherchant « à voir clair dans un monde où la cruauté dispute la première place à la bêtise » (Mouloud Feraoun, Journal), avec pour seul garde-fou leur création, leurs convictions et leur honnêteté.

L’O.A.S. a fauché à quelques semaines d’intervalle ces deux hommes, ces deux créateurs exigeants : le jeune Sintès, issu d’un couple mixte berbéro-européen, et le sage Feraoun, issu du peuple kabyle. Leurs meurtriers — « une bande d’assassins » disait Mouloud Mammeri — ont supprimé leur être, au seuil de l’indépendance de l’Algérie, nous privant de leurs nouveaux mots, formes et couleurs. « Ils ont peur des plumes intègres / Ils ont peur des hommes humains », écrivait Tahar Djaout dans son poème « 15 mars 1962 ». Mais les tueurs n’ont pas touché leur esprit, leur âme, leur souffle, qui nous parlent encore si fort aujourd’hui, dans leur oeuvre, et dans ce volume qui leur est consacré. Leurs élans et leurs tourments sont encore les nôtres, leurs espoirs, leurs doutes, leurs engagements aussi. Et la beauté, la vérité qu’ils ont su livrer demeurent offertes.

Feraoun et Sintès se sont croisé souvent, ont fréquenté les mêmes hommes et femmes de bonne volonté qui rêvaient d’une Algérie plurielle, certes, mais d’abord juste. Ici, ils se côtoient et dialoguent, sans doute de façon plus approfondie, sous la plume éclairée — érudite ou testimoniale — de celles et ceux qui, loin de l’hagiographie et des commémorations, ont fouillé leurs travaux respectifs et revisité leur parcours, à la recherche d’une réalité approfondie, « l’or du temps » que nul prédateur ne pourra jamais atteindre.

 


 

SOMMAIRE du Numéro 173-176

Peinture : René Sintès   -  Mouloud Feraoun : le centenaire

Situation de René Sintès, par Michel-Georges Bernard

René Sintès (1933-1962). Un peintre dans le brasier algérois, par Dominique Sintès

Souvenirs autour de René Sintès, par Jean-Pierre Bénisti

René Sintès, par Jean de Maisonseul

Documents :

Articles, de Marcelle Blanchet (L’Echo d’Alger, 1960)

Articles, de André-Pierre Merck (La Dépêche d’Algérie, 1960)

Biographie en dates de René Sintès

Mouloud Feraoun et René Sintès, par Dominique Sintès

Mouloud Feraoun, les arcanes d’une écriture citoyenne, le Journal, de Christiane Chaulet-Achour

Mouloud Feraoun sous le regard de Jean Sénac, par Hamid Nacer-Khodja

Pour une relecture perpétuelle de Feraoun, par Arezki Métref

Feraoun : écrire pendant la colonisation, ou l’usage de la ruse, par Afifa Bererhi

Article, de Driss Chraïbi (Les Lettres Françaises, mars 1962)

Préface, de Mouloud Mammeri (Rééd. La terre et le sang, 1988)

A propos de :

Mouloud Feraoun. Un écrivain engagé (Biographie) de José Lenzini, par Christiane Chaulet-Achour

Illustrations artistiques :

René Sintès

Pour commander les ouvrages, il faut passer un mail à marsa@free.fr



ISSN : 1270-9131