Boutique de
Marsa Editions

ESPACE ALGERIE

27 rue de Rochechouart
75009 Paris. France


Vente directe des ouvrages et revues, expositions, animations.
Ouverte les jeudi, vendredi, samedi de 14h à 19h, ou sur Rendez-vous

 

Responsable de la rédaction
Marie Virolle
Adresse postale

103 boulevard MACDONALD
Paris 75019 - France
Téléphone

+ 33 6 88 95 36 66
Adresse électronique
marsa@free.fr

Avec le soutien de:


 

 

 

Interrogeons al boqal et écoutons al fal

Par Aïcha Zaïma
Algérie Littérature Action N°9

"… C'est votre tour, ma soeur, votre fève est jetée, avec une poignée d'eau et une prière récitée.

Ecoutez, attendez, votre sort vous sera révélé!…"

La séance va commencer!1

Venez, ma soeur, venez auprès de nous oublier votre malheur.

Venez, femme meurtrie, oiseau perdu, coeur abîmé.

Venez prendre un moment de répit. Joignez-vous à notre veillée. Nous allons “al boqala” interroger et connaître ce soir nos destinées.

Venez, sœur, oublier votre malheur, asseyez-vous auprès de nous sur ce tapis. Dans ce bocal d’eau bénie, de sept puits recueillie, déposez votre fève marquée.

Votre sort nous sera dévoilé avant que le jour ne se lève …

A présent votre signe est aux nôtres mélangé, votre vie et votre destin sont aux nôtres attachés. Patientez, tout se joue dans ce bocal parfumé d’ambre et d’encens, tout se joue dans ce bocal enchanté.

Prenons notre temps pour voir de quel côté tournera al boqal. Il sera tenu seulement par les deux pouces d’une vierge à l’innocence totale. Elle sera la plus jeune de l’assemblée et nos regards sur elle seront fixés. Ses mains ne devront pas bouger.

De quel côté tournera al boqal? Concentrons-nous et prions très fort pour qu’il ne penche pas à gauche2 et que le sens contraire se produise en notre faveur.

Que dira al fal? La nuit est longue et noire. Attendons pour voir…

Récitons des poèmes heureux pour les jeunes filles présentes, faisons des voeux pour celles qui sont absentes et lorsque tout se taira et que l’aube se lèvera, sortons ensemble dehors interroger le sort. Montons sur les terrasses et soyons attentives à tout ce qui se passe…

Voici l’heure de la vérité venue — al fal mettra les choses à nu. Sortons au hasard du boqal, avec un peu d’eau, une à une, les fèves de chacune de nous. Lançons-le tout au loin. Invoquons le Dieu tout Puissant, invoquons tous les saints pour la révélation de nos destins! Que sera notre lendemain?

ô fal! Dis nous ce que nous réserve az-zaman!3.

La ville entière est profondément plongée dans le sommeil alentour.

Bientôt il fera jour…

Ecoutons le moindre bruit. Observons le moindre signe du temps qui fuit…

Une voiture qui passe, un enfant qui pleure, ce sont là des signes certains du bonheur!

C'est votre tour, ma soeur, votre fève est jetée, avec une poignée d'eau et une prière récitée. Ecoutez, attendez, votre sort vous sera révélé!

Un bruit d’ailes… Un oiseau dans le ciel… Un oiseau blessé! Une colombe essoufflée; des gouttes de sang tâchent son voile blanc. Et elle est porteuse d’un message arraché à la douleur des âges. Elle tremble très fort.

Elle a de justesse échappé à la mort. Elle a fait l’objet d’une agression. Sur son chemin elle a rencontré un prédateur, un oiseau de proie qui sur elle s’est jeté et a failli la dévorer. Il a blessé sa chair, il a blessé son cœur…

Elle s’est débattue dans l’air. Elle a lutté avec sa simple candeur, avec sa simple blancheur.

Elle a lutté longtemps cette colombe merveilleuse, aux ailes chaleureuses.

Pour échapper au Démon du malheur, elle a lutté a lutté avec courage, avec foi et ESPOIR.

Ô! mes soeurs, tendons nos bras pour l’accueillir et la soigner. Saluons en elle l’augure de la VICTOIRE! En choeur lançons des youyous pour son BONHEUR car al fal a annoncé de bons signes pour son futur!


1 Al boqal est un boqal en terre cuite. Il vient du verbe arabe baqqala qui veut dire "apparaître". Le "bon augure", c’est le fal qui s’oppose à la tira ou "mauvais augure". La Boqala est une pratique magique citadine utilisée uniquement par les femmes en Algérie pour interroger le Destin sur leur sort. Voir à ce sujet, par exemple l’article de Baya Hanachi : “Croyances et pratiques divinatoires en Algérie”, Revue du Maghreb n° 3, Cologne, 1990, ou encore l'ouvrage de Martine Bertrand : Le jeu de la Boqala. Paris : Publisud, 1983.

2  Al boqal est un boqal en terre cuite. Il vient du verbe arabe baqqala qui veut dire "apparaître". Le "bon augure", c’est le fal qui s’oppose à la tira ou "mauvais augure". La Boqala est une pratique magique citadine utilisée uniquement par les femmes en Algérie pour interroger le Destin sur leur sort. Voir à ce sujet, par exemple l’article de Baya Hanachi : “Croyances et pratiques divinatoires en Algérie”, Revue du Maghreb n° 3, Cologne, 1990, ou encore l'ouvrage de Martine Bertrand : Le jeu de la boqala. Paris : Publisud, 1983.

3 Az zaman c’est à la fois le temps et le destin.

Pour commander les ouvrages, il faut passer un mail à marsa@free.fr



ISSN : 1270-9131